La réflexologie à l'hôpital

Pourquoi et comment la réflexologie est devenue une solution efficace pour le traitement du stress et de la douleur en milieu hospitalier

La réflexologie en milieu hospitalier: une réalité

Du service gériatrie de l’hôpital de Carhaix au centre hospitalier de la Tour Blanche à Issoudun, en passant par le service oncologie de l’Hôpital européen Georges Pompidou, à Paris, le bien-être entre à l’hôpital. 
Dans cet article, nous allons préciser le rôle et l’utilité du réflexologue en milieu hospitalier et sa place dans les équipes pluridisciplinaires (diététicienne, psychologue, kinésithérapeute, infirmier, médecin, …).

Qu’est-ce que la réflexologie ?

La réflexologie repose sur l’hypothèse de départ que tout ou partie des viscères et organes du corps humain se trouvent cartographiés sur le plan de surface du pied, de la main ou du visage. Chaque partie du corps y trouve donc son reflet au niveau de ce que l’on appelle une zone réflexe. Le réflexologue, par des techniques spécifiques associant massages et pressions, va parcourir les zones réflexes les unes après les autres. Les stimulations ainsi réalisées vont agir sur une une partie du corps en particulier pour réduire la douleur et le stress.
Il ne s’agit pas d’une technique thérapeutique nouvelle.
En 1913 aux Etats-Unis, un chirurgien ORL, le Dr William Fitzgerald, qui avait exercé dans des hôpitaux à Paris, Londres et Vienne, entame des recherches sur cette technique qu’il nomme « thérapie des zones » parce que, d’après lui, le corps se divise en zones verticales projetées sur le pied, la main et le visage. Cette théorie de la réflexologie sera affinée dans les années 30, par une américaine, Eunice Ingham qui publie entre-autre « Stories the Feet Can Tell Thru Reflexology ».Depuis plus d’un siècle cette technique thérapeutique s’est donc progressivement professionnalisée avec des différences significatives, en termes de reconnaissance par l’état, selon les pays considérés. Actuellement, dans plusieurs pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Grande- Bretagne), ainsi que dans les pays scandinaves, le Diplôme de Réflexologie est un Diplôme d'Etat

Les différents types de réflexologie

La réflexologie est déclinée en différents protocoles. La Réflexologie :● plantaire : Consiste à stimuler certaines zones du pied dans l’optique d’améliorer le fonctionnement ou de résoudre certains troubles dans d’autres parties du corps en utilisant des techniques spécifiques des mains et des doigts. Cette technique est aujourd’hui la plus répandue;● palmaire : Consiste à stimuler certaines zones des mains améliorer la sensation de confort, et permettre de meilleures conditions de santé dans d’autres parties du corps;● auriculaire : Les stimulations s’opèrent sur l’Oracle de l’oreille externe, également dans une optique de bien-être et de soulagement de certains troubles, suivant leur importance et leur intensité ;● faciale : Les manipulations sont faites prioritairement sur le visage, et souvent en autostimulation.

La réflexologie dans les hôpitaux et centres de soins

De plus en plus d’hôpitaux s’ouvrent aux techniques de médecine alternative (ou médecines dites "douces") : ● Acupuncture;● Réflexologie;● Chiropraxie;●  Hypnose;● Osthéopathie, ..A titre d’exemple une offre de traitement complémentaire existe à l’AP HP. Des pratiques thérapeutiques fondées sur les médecines complémentaires (toucher thérapeutique, réflexologie, sophrologie) sont ainsi utilisées pour des patients hospitalisés pour des maladies chroniques, en unité de soins palliatifs, ou en gériatrie.En tant que médecine dite douce, la réflexologie apporte une alternative au patient pour soulager la douleur et diminuer les tensions créées par des traitements lourds. Elle permet aussi d’accompagner le patient lors de longs séjours à l‘hôpital. La réflexologie s’intègre donc dans l’organisation des soins d’un patient.

Réflexologie et fin de vie : un vrai bonus bien-être

À l’hôpital de Carhaix (en Bretagne) une réflexologue intervient depuis plusieurs mois en gériatrieAu programme: massages palmaires et plantaires pour apporter aux patients un moment de qualité et de relaxation, favoriser le relâchement, délivrer un moment de bien-être, en profiter pour améliorer la qualité du sommeil, diminuer les troubles de l’équilibre sont quelques-unes de ses missions.Elle intervient selon les envies des patients et les recommandations des soignants. Ces derniers ont « testé » la réflexologie pour en comprendre les sensations afin de pouvoir les expliquer aux patients. Un bon moyen d’être apaisé sans trop recourir aux médicaments.

La réflexologie en cancérologie : pour mieux supporter la chimiothérapie

Améliorer la qualité de vie par l’accès aux soins de support était l’un des objectifs du plan cancer de 2014-2019. Aujourd’hui, cela se traduit par toute une palette de soins pour accompagner les patients atteints d’un cancer et leur assurer la meilleure qualité de vie possible. Les soins de confort et de support, dont la réflexologie plantaire, font désormais partie des « outils » des oncologues proposés aux patients pour diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie.
La réflexologie intervient, entre autres, dans les troubles tels que :● Stress, anxiété, tensions;● Fatigue chronique;● Tensions musculaires;● Problèmes de circulation sanguine ou lymphatique.Dans les services d'oncologie elle est utilisée afin de réduire les effets indésirables de traitements en chimiothérapie ou en radiothérapie.
Pour cette aide-soignante à l’hôpital d’Issoudun, certifiée en réflexologie plantaire, son intervention permet de diminuer les traitements médicaux annexes dus aux effets secondaires. Une efficacité dont profitent 90 à 95 % de ses patients. À savoir : « baisse de l’angoisse, diminution du stress, des troubles digestifs, allègement des douleurs corporelles, amélioration du sommeil » sont quelques-uns des bénéfices ressentis. Bien évidemment toute intervention impose une prescription du médecin.

La réflexologie plantaire, pour améliorer les images de radiographie

Passer un scanner ou une scintigraphie est souvent, voire toujours, source de stress. Le patient tendu, se ferme, bloque le diaphragme, tout le corps est en tension. Le centre de médecine nucléaire Charpak de Quimper propose à certains de ses patients de profiter d’une séance de réflexologie plantaire pour se détendre, libérer les tensions et soulager le sentiment de claustrophobie. Le patient bouge moins, les images sont moins floues, l’examen devient plus rapide. On évite ainsi les tensions musculaires qui impactent les images et gênent l’interprétation de l’examen.

Cette démarche d’ouverture vers des approches thérapeutiques nouvelles n’est pas le fruit du hasard.La réflexologie est l’une des 8 approches alternatives reconnues en Europe comme «médecine non conventionnelle digne d’intérêt» par une résolution du Parlement Européen votée le 29 mai 1997.Depuis 2015 est établie une reconnaissance professionnelle du titre de réflexologue au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Cependant, ce métier n’est pas réglementé et son exercice demeure libre (« accessible sans diplôme particulier » selon la fiche Rome K1103 de Pôle Emploi).

Quels personnels de santé former en réflexologie plantaire

Des formations de sensibilisation et d’initiation à la réflexologie plantaire peuvent être organisée pour les aides soignant(e)s. Les notions d’anatomie et de physiologie nécessaires doivent être étudiées en formation et des exercices pratiques sont proposés en prenant en compte les services dans les lesquels interviennent les aides soignant(e)s.
Des formations de sensibilisation ou de perfectionnement sont accessible aux personnels infirmiers des services d’hospitalisation. Ces formations qui peuvent se faire en ligne prennent en compte les attentes spécifiques de ces personnels médicaux pour une meilleure prise en charge du stress et de la douleur des patients. Ils enrichissent aussi le périmètre possible de soins infirmiers.
Les médecins, très souvent sollicités par leurs patients, sont de plus en nombreux à s’informer sur cette technique thérapeutique.

Synthèse sur la réflexologie à l’hôpital ou en établissement de santé

La réflexologie est une technique thérapeutique assez récente en France. De plus en plus d’études sont menées qui démontrent son utilité en particulier pour le traitement de la douleur et du stress.Il est donc important d’observer les évolutions dans des pays qui utilisent les traitements alternatifs depuis de nombreuses années. Le Danemark est un bel exemple pour cela. La réflexologie est la forme alternative de traitement la plus reconnue au DanemarkElle est pratiqué par plus de 10000 réflexologues diplômés. Au Danemark, la réflexologie se pratique à l’hôpital pour la prise en charge des patient mais aussi pour permettre au équipes de soins une meilleure gestion de leur propre stress.Cette prise en charge pluridisciplinaire est totalement intégrée à l’éducation thérapeutique et à la formation permanente des personnels.

Article mis à jour le 31 Mai 2022 par Remi Tabard

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Histoire de la réflexologie dans le monde

Illustration

6 bonnes raisons de faire de la réflexologie

Illustration