Comment devenir réflexologue

Le métier de réflexologue ne s'improvise pas. Il demande une formation afin d'obtenir une certification

Qu’est ce que la réflexologie

La réflexologie repose sur l’hypothèse que tout ou partie des viscères et organes du corps humain se trouve cartographié sur le plan de surface du pied, de la main ou du visage. Elle s’inspire directement de l’énergétique chinoise.Chaque partie du corps y trouve donc son reflet au niveau de ce que l’on appelle une zone réflexe. Le réflexologue, par des techniques spécifiques associant massages et pressions, va parcourir les zones réflexes les unes après les autres et ainsi permettre de résoudre certains désordres (régulation de l'homéostasie).La réflexologie est parfois associée à l'acupuncture mais il s'agit bien d'une thérapie de rééquilibrage spécifique.
Il ne s’agit pas d’une technique thérapeutique récente.Les premières traces documentées dates du 16 ème siècle mais c’est surtout à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle que la réflexologie prend ses lettres de noblesses.
Il s’agit d’une thérapie manuelle considérée comme l’une des 8 approches alternatives reconnues en Europe, ce depuis 1997, au titre des «médecines non conventionnelles dignes d’intérêt» (dites aussi médecines douces: Osthéopathie, naturopathie, chiropratique, médecine traditionnelle chinoise, …).
La réflexologie, ou réflexothérapie, de décline en différentes techniques toutes basées sur les mêmes principes. La réflexologie :● Palmaire : Consiste à stimuler certaines zones des mains;● Auriculaire : La stimulation consiste à travailler sur l’Oracle de l’oreille externe (auriculothérapie) ;● Plantaire : Consiste à stimuler certaines zones du pied par la massage des pieds ;● Faciale ou Dien Chan : La stimulation est faite sur le visage.
La réflexologie plantaire (ou réflexologie podale) est aujourd’hui la plus répandue en France et en Europe.

Qu’est ce qu’un réflexologue ?

Le réflexologue, ou réflexologue plantaire, est un professionnel du mieux-être et de la gestion du stress qui s’appuie sur les fondements de l’énergétique chinoise pour appréhender un patient dans sa globalité (approche dite Holistique).Le réflexologue utilise des techniques de palpation et de stimulations de zones réflexes pour traiter des déséquilibres (troubles du sommeil, stress, etc.), des douleurs, des troubles fonctionnels.Il existe environ 4000 réflexologues en activité en France. Ce volume est faible en comparaison à d’autres pays comparables (20000 au Danemark par exemple).
Une partie d’entre eux sont des professionnels de santé (podologues, kinésithérapeutes, médecins, infirmiers, sages femme, pharmacien) mais on trouve aussi des réflexologues qui, à la base, n’ont pas de diplôme médical spécifique.La formation pour devenir réflexologue peut s’envisager de 2 manières.

Comment devenir réflexologue ?

Obtenir un titre de réflexologue, inscrit au RNCP 

Depuis 2015 une reconnaissance professionnelle du titre de réflexologue est établie au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) . Il s’agit d’un titre de niveau 6, soit un niveau licence.Cette reconnaissance professionnelle implique de suivre une formation qui dure environ 450 heures et de passer un examen qui repose sur une partie pratique, une partie théorique et l’analyse d’un mémoire de fin d’étude. Le coût de la formation est un investissement significatif, de l’ordre de 5000 à 7000€.Seuls, quelques centres de formation proposent une formation professionnelle permettant d’obtenir LE titre de niveau 6. Par exemple le Dien Chan Institute (titre de niveau 6 soit bac+3) .D’autres organismes proposent des formations qui ne correspondent pas à un titre de niveau 6A titre d’exemples :● Le Centre de formation du SUD-EST. Il s’agit d’un simple titre de niveau 5 (soit bac+2) fiche RNCP 34766 ● A Fleur de Peau. Il s’agit d’un simple titre de niveau 5 (soit bac+2) fiche RNCP 35140 

Utilité d’un titre RNCP de réflexologue

Le titre de réflexologue n’est pas un diplôme d’état et n’a pas de valeur sur le plan légalEn effet, ce métier n’est pas réglementé et son exercice demeure libre. Ce titre RNCP est donc une distinction mais pas une obligation.
Ce type de formation professionnelle concerne, pour l’essentiel, les personnes qui n’ont aucune base médicale et souhaitent, lors d’une reconversion professionnelle par exemple, se lancer dans cette activité et voir leur formation prise en charge par le Pôle emploi ou leur OPCO.  

Faire une formation certifiante en réflexologie

Bien que le métier de réflexologue ne soit pas réglementé, il est essentiel de suivre une formation afin de comprendre les mécanismes liés au système immunitaire, à la circulation sanguine, au système nerveux, au ré-équilibrage physiologique :Le programme de formation doit à minima comprendre :● L'anatomie du pied (voute plantaire, terminaisons nerveuses, muscles, nerfs, ...) ;● La localisation et le traitement des zones-réflexes ;● Le système Lymphatique ;● Les techniques de massage en réflexologie ;● Les techniques de pression ;● Les contre-indications.
Les cursus de formations certifiantes sont dispensées par des organismes de formation privésElles sont particulièrement adaptées pour les professionnels de santé qui veulent élargir leur métier et s’ouvrir à de nouvelles techniques (podologue et kinésithérapeute par exemple).De plus en plus elles concernent les équipes médicales des hôpitaux (infirmiers, médecins, ..) qui peuvent ainsi proposer une alternative à leurs patients pour la gestion de la douleur et du stress.Enfin, des parcours spécifiques sont proposés pour des personnes sans bagage médical qui ont la motivation pour devenir réflexologue.
Ces formations durent en général entre 40 et 60 heures avec une partie théorique et une partie pratique. Elles peuvent se réaliser en présentiel ou à distance en formation en ligne. Le coût de la formation est de l’ordre de 1500 à 2000€, elle peut être financée en partie par la Crédit Impôt Formation (CIF) pour la formation des dirigeants d'entreprises.

Comment choisir votre organisme de formation en réflexologie ?

Il n’existe pas de fédération officielle recensant l’ensemble des professionnels. Certains annuaires existent (FFR) mais leurs adhérents ont juste à payer pour être inscrits ce qui n’est aucunement un gage de qualité.Les organismes les plus sérieux proposent un accompagnement régulier post formation (entretien téléphonique, webinaire, …), des modules de spécialisation et d’approfondissement voire des sessions de révision ou de supervision afin de travailler une technique en particulier.
Comme souvent la réputation est le meilleur moyen d’identifier les meilleurs professionnels.Pour vous aider plusieurs critères objectifs doivent être en compte :● L’ancienneté de l’organisme;● La transparence dont il fait preuve dans sa communication;● La notoriété du réflexologue formateur;● Le nombre d’apprenants formés chaque année et les commentaires de ceux-ci.
Bien sûr, ces écoles doivent permettre d’obtenir une certification professionnelle sous réserve de réussite à un examen final.En cas de doute sur une centre de formation, vous pouvez aussi contacter un thérapeute formé par celui-ci. Il saura vous indiquer, sans filtre, ce qu’il pense de la formation en réflexologie proposée.

Synthèse comment devenir réflexologue

Devenir réflexologue est souvent l’aboutissement d’une démarche personnelle dans la recherche de solutions efficaces pour améliorer le mieux-être de vos patients. 
D’ailleurs ce n’est pas un hasard si cette technique thérapeutique est de plus en plus enseignée et pratiquée à l’hôpital Elle correspond aussi à une attente de plus en plus exprimée des patients en recherche d’une meilleure hygiène de vie et de meilleurs équilibres entre :● Expertise et écoute; ● Compréhension et autonomie;● Bien-être physique et émotionnel.
« Face à un système de santé de plus en plus normé, perçu comme froid et déshumanisant, les Français attendent de plus en plus des professionnels de santé consultés qu’ils fassent preuve d’écoute et d’empathie. Cette aspiration à une médecine davantage basée sur l’échange et à la personnalisation des soins entraîne des choix nouveaux en matière de consultation et de solutions pour répondre à un souci de santé. « Source Observatoire de la santé 2018

Article mis à jour le 22 Juin 2022 par Remi Tabard

Autres articles qui peuvent vous intéresser

La réflexologie plantaire à l'hôpital

Illustration

6 bonnes raisons de faire de la réflexologie

Illustration